All Posts By

stephane

Risspost

Top chef : vous en reprendrez bien une part ?

19 mars 2018

L’émission culinaire du mercredi soir est considérée comme l’un des programmes « phares » d’M6 et pourtant, quand on s’y penche, la lumière n’éclaire plus beaucoup l’horizon.

Ce n’est pas le nombre d’étoiles d’un restaurant qui lui garantit le succès sur la longueur. A la télévision, c’est pareil : quand la maison est vieillissante et que l’on ne renouvelle pas la carte, c’est l’indigestion assurée. Il y a de petites nouveautés chaque année dans Top Chef, me direz-vous. Oui, mais ça raconte toujours la même histoire. Et si on peut apprécier de lire un livre une ou deux fois, on va rarement jusqu’à neuf. Sauf chef d’œuvre.

Continue Reading

Risspost

Ah tu Veyrat, tu Veyrat, tout recommencera.

6 février 2018

Tu Veyrat, tu Veyrat, les mythes c’est fait pour ça, tu Veyrat, Tu Veyrat. La maison a brûlée en 2015. Mais pas la légende. A l’heure où la Gastronomie française est amputée de l’irremplaçable Mr Paul, le guide rouge renforce la popularité de Marc Veyrat, désormais inclassable 3 étoiles.  Si chaque chef se doit de raconter une histoire, Michelin a aussi les secrets de la sienne. Une ambivalence entre la reconnaissance de l’excellence et le goût de la résurrection, cette année.

Continue Reading

Pourquoi ce plat?

Julien Dumas pourquoi ce plat?

10 janvier 2018

“Nous les cuisiniers on a besoin de ces gens qui nous font vivre…” nouvel épisode de “Pourquoi ce plat?” avec Julien Dumas chef du Lucas Carton Paris produit par Affectio pour LaFourchette #insider

Pourquoi ce plat?

Brunos Verjus pourquoi ce plat?

6 décembre 2017

Quand Bruno Verjus répond à la question pourquoi ce plat?

Bruno Verjus: Bruno Verjus prône le voyage comme exercice de la curiosité. Il arpente le monde en gourmand, sensible aux savoir-faire comme aux découvertes culinaires. Cet homme aux traits rabelaisiens n’a pas son pareil pour dénicher un bon produit et parler d’un plat.

 

Table
3 Rue de Prague, 75012 Paris

 

 

Dolce Vita en Toscane

22 novembre 2017

Retour sur 3 jours de Dolce Vita en Toscane, au mois de septembre. Découvrir Florence, aussi pittoresque que mystérieuse. Crapahuter dans les ruelles de Sienne, toujours aux couleurs du Palio qui s’est joué quelques jours auparavant. Manger une gelata. Se promener dans les vignes en Fiat Cinque cento pour rejoindre le Castel Monastero et se déconnecter du reste du monde. Confort et sens du service dans cet établissement 5 étoiles où Gordon Ramsay signe la carte du restaurant gastronomique. Longer quelques kilomètres d’olivier et avoir un coup de cœur pour le village de Montereggioni. Quelques plats de pasta plus tard, il faut déjà rentrer à Paris. Un séjour clef en main via le spécialiste de l’Italie : Donatello.