Guide Michelin

Patrice Gelbart un oublié de plus du Guide Michelin 2009

12 avril 2009

Extra révélation de l’Omnivore 2008, 100 % jeune cuisine; 15/20 au Guide Champerard; 1 renard au Petit Fûté; 1 citation dans le Bottin Gourmand et le Guide Hubert. Et pour couronner le tout, une dernière distinction décernée par Gault et Millau « Un des six Grands de demain ». L’année 2009 aurait du être l’année de la consécration avec la sortie du Michelin 2009. Et bien figurez vous que Patrice Gelbart fait parti de ses chefs oubliés par le Guide Rouge ( tout comme Sébastien Richard à Istres, Christophe Dié a Mougins, Mickael Gracieux à Nice).

Patrice publie sur son blog une note ou il reconnait ne pas comprendre le choix du michelin car son établissement n’est toujours pas référencé par le guide rouge et rend hommage à ” OMNIVORE, GAULTMILLAU et le FOODING pour leur travail de défricheur, de mise en lumière et de respect, sans qui les chefs comme nous resteraient oubliés, isolés.
Hommage aussi à tous nos clients qui bravent sa sainteté BIBENDUM pour partager avec nous un moment de plaisir…”

Et pourtant on accuse souvent le Guide Rouge de suiveur, et de ne prendre que le meilleur des autres guides, et bien ” force est de constater qu’avec nous cela ressemble plutôt à une punition ou en tout cas à une divergence profonde de notre vision de la restauration; oui nous portons des jeans, barbe et autres effets de mauvais genre voire de mauvais garçons, alors nous sommes libres comme ces vignerons que nous défendons bec et ongle pour qui la TERRE a plus d’importance qu’une note dans le PARKER, nous avons fait le choix d’une vie, pas d’une course.

Alors de grâce messieurs les inspecteurs passez votre chemin, il n’y a plus rien à voir !!!! “

Egmont Labadie redacteur pour Menstyle.fr salue le coup de gueule du chef dans cet article :
Patrice Gelbart se rebiffe.

Il s’étonne ” qu’une telle adresse ne soit pas dans le gros livre rouge…A moins que ses auteurs n’en aient jamais entendu parler ? ” .
Il remet également en cause le célébre Guide Rouge en citant les dires de Pascal Remy, qui a travaillé pendant vingt ans comme inspecteur pour le Michelin, et qui a publié ses mémoires en 2004 (L’inspecteur se met à table aux éditions des équateurs) en rappelant que le guide ne salariait plus à cette époque que cinq enquêteurs pour toute la France.

Simple oublie? Ou mise à l’écart de ce dernier?
Comment peut on passer à coté de tous ces jeunes talents qui sont la génération montante?
Que va t il se passer pour le Michelin si cette jeune garde se met à boycotter le célèbre guide rouge ? Messieurs les inspecteurs, vous devriez vous appuyer un peu plus sur les nouveaux médias pour être plus proche des attentes des clients. Qu’attendez vous ?

Aux Berges du Cérou, 81640 Salles-sur-Cérou ;
www.aux bergesducerou.com ; tél : 05 63 76 40 42; 06 81 09 55 69.

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Nat 12 avril 2009 at 9 h 05 min

    Le reportage est magnifique, empli de poésie.

    Je découvre ce Chef, grâce à ton article et je suis allée voir le site “Aux Berges du Cérou”.

    Sa “philosophie”en dit beaucoup sur sa sensibilité.

    Je découvre également qu’il s’est penché sur l’approche gustative des plus jeunes, en leur proposant un menu particulier.

    Il le dit très bien : qu’il reste lui-même avant tout. La liberté appartient aux vrais artistes. Et c’est pour cela qu’on les aime.

  • Reply AGNES 12 avril 2009 at 9 h 09 min

    C’est dure pour les ainés de se faire dépasser… jalousie, jalousie quand tu nous tiens. Ils ne supportent pas lorsque leurs cadets grandissent trop vite et qu’ils aient plus de talent qu’eux ! Le retour du bâton va faire très mal pour ces patriarches de la cuillère … Cela tombe sur lui, et bien d’autres, mais cela ne changera jamais ! On ne pourra jamais trancher toutes les tentacules de la pieuvre !
    Merci Stéphane pour cet article, j’ai hâte d’y mettre les pieds et la cuillère !

  • Reply Millet 9 juin 2009 at 8 h 33 min

    D’après ce que j’ai pu voir, je comprends aisément que le Michelin soit passé à côté ! Il ne suffit pas d’avoir de la vaisselle moderne et de l’originalité…

  • Reply Laurent 21 septembre 2009 at 12 h 06 min

    Michelin ou pas….perso cet homme a du grand! du nez, de la fibre, et beaucoup d’humanité….parfois quand on gagne on perd…Monsieur Patrice Gelbart … perd selon certaines lois certes….mais gagne en communication sur son art et son talent n’a d’égal que son humanité….Un grand homme! Merci…
    Souvenir du 200909

    Laurent PURCHA

  • Leave a Reply